Fatigué d'être chenille, d'être bloqué dans votre vie... fatigué de survivre... ?! Dans votre boîte,
3 processus audio mp3 OFFERTS, qui vont vous permettre de changer votre vie + newsletter

Pourquoi la communauté spirituelle ne vous aidera pas à vous guérir du stress et de l’angoisse de votre existence

pourquoi la communauté spirituelle ne vous aidera pas à vous guérir du stress et des angoisses de votre existence

Introduction : Bonjour à vous lecteur d’Ofessens, je suis Pascal Ly, Coach et Formateur, Auteur du blog Communication Soignante et spécialiste de l’anxiété sociale et de la confiance en soi, mais avant tout un coach ouvert à la complexité du monde.

ATTENTION : cet article n’est pas fait pour tout le monde. Dans cet article, je vais à contre courant de tout ce que vous avez pu lire sur le développement personnel et la spiritualité. Je suis Cash, honnête et intègre. Ce qui se signifie que mes propos ne seront pas neutres et que vous vous retrouverez dans ces 3 cas :

  • Soit vous allez adorer ce que je raconte
  • Soit vous allez me pourrir dans les commentaires
  • Soit vous allez dire que je suis complètement timbré et vous hésiterez pour savoir si vous êtes dans le 1er ou le 2ème cas

I – Le Stress et l’angoisse de la spiritualité font partie de votre vie

Je ne sais pas pour vous, mais je me suis toujours posé des questions métaphysiques : Dieu, la mort, pourquoi les autres sont-ils si différents de moi, pourquoi je n’arrive pas à les comprendre.

Le truc est que ça reste très personnel et intime.

Et puis, il y a les premières fois où vous discutez de ce genre de sujets avec d’autres personnes. C’est impressionnant de voir les gens penser de la même manière…sauf la vôtre.

Je pense depuis très longtemps différemment des autres et même des gens qui sont d’accord avec moi. J’avais beaucoup de mal à m’exprimer sur le sujet parce que j’avais envie de m’intégrer avec les autres.

Mais vient un moment où entendre et lire des conneries sur la spiritualité et le développement personnel ça a commencé à me gonfler. Et ces derniers temps, la spiritualité est devenu un sujet et même bankable.

 

Un gourou qui montre la voie…de la rentabilité !

Soyons réaliste : la spiritualité est un domaine très lucratif pour celui ou celle qui vend très bien ses services. Alors que s’est-il passé pour que ce domaine devienne un des sujets n°1 du web.

Voici ce que vous pouvez lire ces derniers temps : le monde entre dans une nouvelle ère énergétique, les consciences sont en train de se réveiller, il va y avoir une révolution dans l’humanité… Blablabla…blablabla…et les extraterrestres vont arriver….OUAIS.

Je le vois plus comme un effet de mode, une tendance. Tout comme les défilés de mode annoncent les couleurs et les styles vestimentaires, j’observe un effet de mode depuis 2012.

Déjà la fin du monde en 2012, et quelques années avant le bug de l’an 2000. Et maintenant, émergence d’une nouvelle conscience spirituelle ? Non, mais des tendances marketing je dis Oui.

Mais alors comment définir la spiritualité ?

J’ai cherché une définition de la spiritualité. J’ai lu plein de définitions et aucune ne m’a convaincu. J’ai alors fait des recherches sur les mots-clés liés à la spiritualité : plus de 54 mots clés et encore je ne suis pas certain d’être exhaustif.

J’en ai synthétisé 3 catégories que vous pouvez résumer par le verbe anglais To SEE :

  • Le Sens : j’y mets la religion, le développement personnel, la philosophie
  • L’Énergétique : l’acupuncture, l’EFT, la méthode Ho’oponopono, les chakras…
  • L’Ésotérisme : les entités spirituelles et les démons (pléonasme), la mediumnité, les extraterrestres, la Franc Ma-Connerie…

Il y a évidemment des sujets transversaux : la physique quantique par exemple qui veut mettre du sens à des phénomènes ésotériques par des explications sur les mécanismes énergétiques.

Au départ, la spiritualité consiste à trouver du Sens dans sa vie. Le problème est que la plupart des gens vont creuser dans les 2 autres catégories pour trouver la 1ère.

II – Le Stress et l’angoisse de ne pas se sentir et être comme tout le monde

Comment intégrer la spiritualité dans sa vie ?

J’aime beaucoup l’utilisation qu’en fait Grégory Wispelaere avec sa roue de la discrétion. Pour lui, la spiritualité est un axe de votre vie qui se divise en 3 domaines :

  • La Connexion : se sentir connecté à une force supérieure, quelque chose de plus grand. Cette idée rejoint la notion de spiritualité dans les niveaux logiques de Robert Dilts qui voit la spiritualité comme un sentiment d’appartenance.
  • La Créativité : tout ce qui est de l’ordre du rêve, de la vision, de l’imagination et également de l’intuition. Vous pourriez également le rapprocher du coté artistique puisqu’un artiste exprime ce qui vient de son monde intérieur.
  • La Contribution : capacité à offrir, donner gratuitement pour les autres

Je vais uniquement me concentrer sur l’aspect Connexion dans cet article.

 

Bref. Je suis un être unique…comme tout le monde !

En ce moment, les gens de la communauté spirituelle sur la toile ne se sentent pas comme tout le monde. Et ils le font savoir. Et ils sont de plus en plus nombreux à affirmer ne pas se sentir comme tout le monde. Finalement, une grande communauté de personnes qui ne se sentent pas comme tout le monde, ça fait du monde !

D’où vient ce sentiment de ne pas se sentir comme tout le monde ? J’ai ma petite théorie mais contrairement à d’autres, je n’affirme pas que c’est LA vérité. Juste un constat sociologique !

Partons du départ : MOI.

Je viens d’une famille dont les domaines tels que la médiumnité, les esprits, l’art divinatoire du Tarot sont normaux. Ensuite un accident de vie a fait que je suis passé d’un enfant à un adulte : la perte d’un parent.

Et c’est là que j’ai commencé VRAIMENT à me sentir différent des autres. Imaginez le tableau si en plus vous savez que je viens d’un quartier difficile, que je suis métis et que j’étais gros. Quand vous avez 11 ans, ça fait quelques bagages à porter…

C’était l’instant pleurniche dans les chaumières !

Au lieu de m’apitoyer, ces bagages m’ont permis de développer de très nombreuses compétences comme le COURAGE, la PERSÉVÉRANCE et l’art de me RELEVER même quand ça fait MAL.

Ce que j’ai gagné d’un côté, je l’ai également perdu de l’autre : une période scolaire chaotique dans mes relations et une vie affective pas très développée.

Allons maintenant vers la généralité : en partant de mon cas personnel et ayant rencontré des personnes dont le parcours est atypique, je me suis demandé s’il y avait des similitudes que vous pouviez retrouver. Les voici :

  • Un traumatisme psychique, physique ou émotionnel, qui date souvent de l’enfance ou l’adolescence, qui a engendré des blessures dont la personne a ou a eu beaucoup de mal à cicatriser
  • Du doute. Un paquet de doutes, c’est incroyable de voir comment vous pouvez douter et la puissance que cela peut prendre
  • Seul et Solitude. Elle peut s’exprimer de différentes manières, mais qu’est ce qu’on peut se sentir seul
  • Une curiosité infinie : il y a une quantité d’informations qui se trouvent dans la tête des ces personnes, une bibliothèque n’aurait même pas sa place
  • Une quantité d’énergie à revendre qui ne demande qu’à s’exprimer

III – Le Stress et l’angoisse de ne pas savoir jusqu’où va-t-on descendre

C’est la crise !

Je ne vous apprends rien, vous le savez déjà. Elle est économique, politique et identitaire.

Comment se fait-ce ? J’aime les faits et le concret. Et je vous affirme que la perte d’identité date d’il y a plus d’un siècle. A l’heure où j’écris ces lignes, cela fait 100 ans qu’il y a eu la 1ère guerre mondiale.

Et regardez tous les changements majeurs qui se sont opérés en une centaine d’années. 2 guerres mondiales, des progrès scientifiques et médicaux exponentielles, une technologie qui fait passer les films de Science Fiction comme vision de l’avenir et évidemment des bouleversements d’habitudes et de comportements dans la société. Rendez vous compte que notre société est passé de la sortie de la culture de la pomme de terre et l’essor de l’industrialisation à la standardisation boulot – métro – dodo.

Ce qu’il y a de plus inquiétant est que cette déstructuration de nos valeurs, identité (pour ne pas dire destruction) a été décrite à la même période que les 2 guerres mondiales :

  • Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley publié en 1931
  • 1984 de George Orwell publié en 1949

Si vous n’aimez pas la lecture, vous pouvez regarder les 2 adaptations cinéma de ces romans, je conseille FORTEMENT leur lecture. Prenez également Demolition Man et Minority Report. Vous allez vous apercevoir qu’il y a certaines choses qui n’existaient pas à l’époque et le sont aujourd’hui.

D’ailleurs comment appelle-t-on un film d’anticipation ou un livre d’avant garde dont les idées se sont matérialisées dans le monde réel ? Chez moi, c’est un documentaire. Pour aller encore plus loin, je vous invite à lire des auteurs comme Michel Clouscard ou Pierre Hillard.

IV – La soi disant mission de vie qui finalement devient une belle connerie

Vous ne savez pas où vous diriger et vous vous sentez paumé. Si je vous disais que la perte des repères et d’identité sont la finalité d’un projet qui date de plusieurs centaines d’années, vous pourriez me traiter de complotiste ou d’autre noms d’oiseaux.

Pourtant le problème avec la vérité, c’est que quand on la cherche on la trouve.

Que faire ? Certains sont partis à la recherche de leur Mission de vie, et partent dans une SACRÉE aventure…

Putain on m’a dit que ça m’aiderait dans ma mission de vie mais je vais dans quel sens ?

Je trouve que la littérature sur la question est très peu fournie contrairement à nos amis américains. Et le peu que j’ai trouvée, français….ne m’a aucune aidé à trouver ma mission de vie. C’est moche !

Les américains utilisent comme expression « Life purpose » pour signifier le concept de mission de vie. Si vous traduisez mot à mot, cela donne le But de votre vie.
Personnellement c’est cela qui m’a motivé, qui a donné un but à ma vie : trouver le but dans ma vie.

Et maintenant, un de mes nombreux buts est de vous aider à déterminer avec précision votre but dans la vie. Connaître votre but vous donne de l’énergie et élimine le doute dans votre vie. Quand vous savez où est le but, pourquoi douter ?

Tout comme au football, votre mission de marquer le but. Et comme dans la vie, il y a des adversaires à affronter. Même si Messi peut traverser le terrain pour marquer, il peut le faire une fois, mais pas sur 90 minutes.

J’adore ce sport, on y retrouve tellement de métaphores de la vie dans ce sport et c’est le sport le plus universel que je connaisse. Dans ce sport, on prend des coups, on tombe, on se relève. Il y a des règles à respecter, et parfois elles ne sont pas respectées. Pourtant cela n’empêche pas le jeu de continuer.

Si vous avez été attentif (et pour cela félicitations parce que ça signifie que vous avez lu jusque là), j’ai écrit que j’avais de très nombreux buts dans ma vie. Je fais parti de ceux qui affirment que vous n’avez pas un seul but, mais plusieurs buts à marquer au cours de votre existence.

Y en a-t-il un qui est le fil rouge de votre vie ? Peut-être. D’ailleurs, vous pourriez également utiliser un autre terme pour mission de vie : votre rôle dans la vie ou plutôt vos rôles.

J’aime ce mot parce qu’il y a une notion qu’on oublie très souvent dans la mission de vie : l’utilité. Finalement, remplir votre rôle a une utilité pour vous, les autres et le monde.

 

Quels sont vos différents rôles ? Leader, ami, père, entrepreneur, gagner beaucoup d’argent, trouver l’amour….

V – Les 12 étapes pour découvrir, assumer votre rôle sur cette planète et ENFIN vous libérer du stress et de l’angoisse de la spiritualité

 

Le concept du hérisson de Jim Collins

Ce concept du hérisson de nombreux blogueurs pendant des années, à savoir je construis un blog autour ma passion et ensuite je pourrais vivre de mon activité :

  • Mes Passions
  • Mes Talents
  • Les opportunités de travail

Ce hérisson a très bien fonctionné pendant des années, il a fonctionné pour beaucoup de personnes…sauf moi. A croire que je suis un cas à part ou un cas désespéré.

Je ne crois pas à la passion, je pense que c’est dangereux de se lancer en tant que coach ou thérapeute sur sa simple « joie intérieure ». Les talents naturels me paraissent plus solides dans la durée alors qu’une passion me paraît trop volatile.

ATTENTION ! Je vais casser un mythe sur la spiritualité avec un truc pas sexy pour un sous. Plus haut, je vous disais que la spiritualité est avant tout une affaire de marketing. Voici comment je procéderai avec une formule mathématique pour déterminer mon rôle marketing dans la spiritualité :

Talents naturels + CE qui fait tourner le monde + Avatar Client = Positionnement Marketing

  • Tout d’abord recensez vos talents naturels : êtes vous doué pour le sport, l’écriture, la musique…
  • Ensuite déterminez dans quel niche vous vous sentez le plus à l’aise pour utiliser vos talents naturels : sport, médecine, développement personnel, entreprise, milieu associatif…
  • Enfin déterminez quel est votre avatar client, c’est à dire avec quel type de client idéal avez-vous envie de travailler

Regardez toutes les personnes de la communauté de la spiritualité qui sont présentées comme des leaders, elles respectent consciemment ou non ces 3 critères.

Après avoir cassé un mythe, je vais quand même vous donner ma recette pour trouver vos buts dans la vie . Depuis plusieurs mois, j’ai testé plusieurs pistes, plusieurs outils pour identifier clairement le rôle que vous avez à jouer dans votre vie.

J’ai regroupé tout ce que je sais pour vous offrir GRATUITEMENT méthode pour que vous puissiez commencer le processus maintenant.

  1. Recensez quels tous vos talents naturels, ceux pour lesquels vous n’avez pas l’impression de fournir d’efforts et au contraire vous avez l’impression de vous remplir d’énergie au fur et à mesure que vous pratiquez ce talent. Ces talents peuvent se trouver dans vos loisirs, votre travail et au sein de votre famille et de vos relations sociales.
  2. Identifiez avec précision quelles sont vos valeurs et vos principes de vie. Posez vous ces questions : qu’est-ce qui est vraiment important pour moi ? Quelles sont ces choses pour lesquelles je dis OUI ? pour lesquelles je dis NON ? Quelles principes j’ai envie d’instaurer dans ma vie pour qu’elle soit idéale ? Vos valeurs dirigent votre objectif.
  3. Mettez à jour quels sont les besoins que vous voulez combler en priorité.
  4. C’étaient quoi vos rêves d’enfant ? En allant retrouver vos rêves, vous allez mettre à jour peut être des valeurs et surtout des choses qui parlent à votre âme. Et comment ces rêves d’enfant peuvent vous aider maintenant à réaliser ce que vous avez à accomplir ?
  5. Qu’est ce qui vous gonfle/énerve/met en colère quand vous regardez le monde autour de vous ? Personnellement, ce qui me gonfle c’est de voir les gens endormis autour de moi alors qu’ils ont un pouvoir illimité que la société tentent d’anéantir. Pour vous, c’est peut être de ne pas passer assez de temps avec votre famille ou de ne pas voyager autant que vous le voulez. Identifiez ce poil à gratter qui va vous donner de l’énergie pour accomplir ce que vous avez à réaliser
  6. Si vous deviez résumer ce que vous avez sur le cœur en un titre de livre, ce serait lequel ? Quelle est le message que votre âme à envie de vous crier
  7. Qui sont les personnes/leaders/mentors/héros qui vous inspirent ? Derrière ces héros se cachent des valeurs, des traits de caractère et une mission que vous avez en commun avec ces personnes. Reconnaissez les traits de ces personnes en vous parce que ce que vous admirez chez une personne est une qualité que vous n’avez pas encore exploité.
  8. Quelles sont vos plus grandes frustrations ? : Repensez aux différentes frustrations dans votre vie et observez comment elles vous ont donné une forme d’énergie dans un ou plusieurs domaines de vie. Vos frustrations sont la véritable source de motivation et de détermination.
  9. Et après avoir répondu à toutes ces questions, vers où avez vous envie de diriger votre attention ? Quels sont vos objectifs maintenant et vers quoi avez-vous envie d’aller ?

J’escompte vraiment que cette méthode va vous aider à clarifier ce pour quoi vous êtes destiné et je sais que vous allez faire un saut quantique après l’avoir fait.

Je vous remercie de faire parti des personnes qui ont réussi à aller jusqu’au bout de cet article. Si vous voulez apprendre d’autres stratégies pour identifier votre but dans la vie, vous pouvez cliquer ici. Je vous dis à très vite.

😉

{ 6 comments }
{ 6 commentaires… add one }
  • Ophelie 24 février 2015, 10 10 23 02232

    Pascal,:-)
    Merci pour ta contribution sur mon site, les papillons Ofessens battent des ailes d’avoir une autre voix que la mienne. Ils saluent ton franc-parler, et là comme d’habitude tu as été fidèle à toi-même et c’est une qualité que j’apprécie beaucoup chez toi…
    Merci à toi aussi de t’être sincèrement dévoilé, et d’avoir gracieusement livré ta marche à suivre pour trouver son but dans la vie, je pense que ça va en inspirer plus d’un ! 😉

    Et comme toi je me suis toujours sentie un peu en marge… Il semble qu’avant les années 2000, une minorité des gens se posaient des questions existentielles…. Moi je me suis carrément sentie extra-terrestre depuis toute petite, cette impression de ne rien comprendre de ce qu’il se passait sur cette terre, et de ne pas être sur la bonne planète…

    Mais depuis quelques années, de plus en plus de gens se posent des questions du style : » mais pourquoi je suis là, quelle est ma mission ? »… Et depuis 2012 ça franchement été le gros boom ! Alors il a bien dû se passer un truc durant cette fin 2012, pour que tout d’un coup les gens commencent à se réveiller ? !

    J’ai fait un bond en lisant ton article la première fois… avec ta vision de 2’012 comme étant une mode et du marketing spirituel…?!?

    Pascal, là je n’ai pas vraiment de preuves, si ce n’est mon ressenti, mon vécu et un bilan des séances Ofessens de ces dernières années. Peut-être quand même à noter, le fait prouvé scientifiquement, que depuis 2000 le taux vibratoire de la terre a énormément augmenté. Et d’être dans des fréquences et vibrations plus élevées, ça a comme conséquence que les humains ne peuvent plus fonctionner de la même manière qu’auparavant. On accès à des dimensions de nous auxquelles on n’avait pas accès auparavant. Cette nouvelle vibration nous permet d’intégrer notre conscience, et ça c’est un changement considérable, pour moi là ça n’est pas une mode… et plus on avance plus ce changement devient évident.

    Je me suis toujours sentie différente, mais depuis quelques années ma vie a énormément changé. Maintenant je me sens moins seule, parce qu’il y a de plus en plus de personnes qui se réveillent et aussi plus de personnes qui osent parler de leur différence. Et ça c’est aussi grâce à l’overdose internet sur la spiritualité.

    Et à côté de ça, depuis 2012 je me sens aussi beaucoup plus intégrée, créative, en paix avec moi-même, connectée avec cette partie de moi qui sait… Il y a des moments où je peux juste être là, être avec cette impression que plus rien n’a d’importance…

    Mais le fait est qu’on a ce choix, de se connecter à cette autre dimension de nous-même ou pas. En 2012, on a eu cette occasion de monter dans le train ascension, cette occasion de se reconnecter à notre potentiel. Le train est même allé à petite vitesse pendant 9 mois pour permettre aux retardataires de monter dedans…. Mais certains ont loupé l’occasion et ça n’est pas grave, le train repasse de temps en temps… Et si ça fait partie de notre plan de vie de monter dans le train, à un moment donné, on va se créer une crise qui va nous inviter à changer notre perception…

    Oui la crise ne date pas d’hier, mais depuis 2012 faut avouer que c’est l’hécatombe des : perte de job, maladie, divorce, conflits dans tous les coins de la planète…. Grosses crise existentielle….
    Et une crise fait réfléchir, ouvre une porte, la porte de notre conscience, et c’est comme ça que l’être humain apprend. Mais depuis 2012, se sont surtout des crises qui nous invitent à aller visiter notre soi, à se connecter à notre pouvoir intérieur. J’ai l’impression que les guerres mondiales c’était plutôt des crises en réponse à la recherche d’un pouvoir extérieur ?!?!

    Et la spiritualité c’est aussi un cheminement, des étapes à traverser… On commence par la méditation, le yoga, les jus verts… La recherche de sens émerge souvent après quelques années de tâtonnement. J’ai passé bien des années à chercher des réponses à l’extérieur de moi, de trouver le truc miracle qui allait me faire me sentir mieux, et pis un jour j’ai été invité à faire face à mon ombre… Et faire face à son ombre permet souvent au sens d’émerger…

    Alors oui sur internet la spiritualité déborde, mais ça répond aussi à un besoin… Après à nous de faire preuve de discernement, de faire appel à notre ressenti et de passer notre chemin si ce résonne pas en nous…

    🙂

    • Pascal Ly 25 février 2015, 21 09 10 02102

      Un article comme commentaire pour mon article invité chez toi ? Pffiou !!! Ca c’est une belle marque d’attention !

      Que répondre face à cela ?… :
      – On se refait un skype pour en discuter, on en a déjà discuté ÉNORMÉMENT mais j’aime bien te faire chier ^^

      • Pascal Ly 25 février 2015, 21 09 14 02142

        Et merde ça a validé trop tôt !
        Je voulais juste rajouter :
        – Comme je l’ai déja dit, chez toi je m’ennuie pas et pour l’instant t’es la seule à qui j’ai envie de laisser des commentaires parce qu’après y a peu d’auteurs de blogs qui m’intéressent.

        D’ailleurs je file voir ton dernier article
        😉

        • Ophelie 26 février 2015, 7 07 42 02422

          Bonjour,:-)
          Et je vais encore en rajouter un bout, j’ai pas commenté l’essentiel de ton article, le but de sa vie et là j’adhère à 99%, qu’on se perd dans la spiritualité… Oui tu m’as inspiré à écrire presque un article et je pense même à un roman à l’occas… il y a tellement a dire sur la mode 2012 et je vais continuer à faire mes théories 2012, jusqu’à ce que tous les terriens soient convaincus, jusqu’au dernier… C’est ma nouvelle mission!;-) ça me tient à coeur tout ça parce qu’il y a vraiment un potentiel qui est devenu accessible mais voilà faut quand même plonger dedans et traverser quelques eaux troubles…
          Mais je te propose de continuer ici le 2012, ça m’intéresse et je suis que ça va intéresser du monde ton commentaire de mon commentaire… et un skype oui pour refaire le monde!

  • Stef 1 février 2015, 12 12 10 02102

    Bonjour Pascal, BRAVO de parler clair sans chichis. Le monde tournerait beaucoup mieux si l’on pouvait supprimer des conversations tout l’emballage inutile. Je suis heureuse de vivre cette tranche de vie où les consciences sont ébranlées, obligées de se positionner et de se prendre en main. ENFIN d’autres vivent avec des remises en questions, des prises de conscience. J’étais aussi une enfant qui qui pensait différemment, et je suis une adulte pour qui certaines choses coulent tellement naturellement de source que cela suscite l’interrogation et l’incompréhension autour de moi. Fort heureusement nous sommes de plus en plus dans le même cas et les rapprochements sont de plus en plus facilités. Alors merci à toi pour tout ce que tu apportes, et merci aussi à Dorian. J’apprécie ce que vous faîtes les 2 et un grand coup de chapeau à Ophélie dont je trouve le travail admirable. Bien amicalement à vous tous. Stef

  • Dorian 30 janvier 2015, 15 03 49 01491

    Bonjour Pascal,
    Je te lis régulièrement et c’est vrai que tu ne mâches pas tes mots, ou plutôt tes pensées ! J’ai eu du mal à savoir où tu voulais en venir et je suis finalement d’accord avec à peu près tout ce que tu dis.
    C’est marrant parce qu’on partage un même but dans notre vie. Je pense aussi que la plus grande valeur ajoutée que j’ai à apporter est dans le fait de trouver sa voie et d’organiser le fouilli qui se crée dans notre tête parfois. Je vais bientôt sortir un programme sur ce sujet.

    Et le concept du hérisson. J’ai toujours été contre. En école de commerce, on insistait là-dessus, en mettant plus l’accent sur le marché que sur la passion tu imagines bien.

    En revanche je suis assez extrêmiste personnellement.
    Je pense que nos passions, ou disons pour être plus précis ce pour quoi on se sent vraiment fait et pour lequel on a une vraie valeur ajoutée à apporter, conditionnent tout le reste. On fera grandir nos compétences avec un vrai Pourquoi. On créera un besoin sur le marché avec un vrai Pourquoi. Aujourd’hui il y a énormément de personnes qui arrivent à littéralement inventer leur métier grâce à leur pourquoi et grâce à leurs compétences.

    Merci à toi pour cet article riche en tout cas.
    Bien amicalement,
    Dorian
    Dorian a dernièrement posté …[Histoire] Le jour de ma renaissanceMy Profile

Laissez un commentaire

CommentLuv badge