Fatigué d'être chenille, d'être bloqué dans votre vie... fatigué de survivre... ?! Dans votre boîte,
3 processus audio mp3 OFFERTS, qui vont vous permettre de changer votre vie + newsletter

Le gluten n’est pas un ennemi… vous êtes votre propre ennemi…

Intolérance au gluten

 

Le gluten est de retour dans ma vie… mon intolérance au gluten s’est fini 🙂

Dernièrement vous êtes beaucoup à m’avoir rappelé mon article sur l’alimentation. Et oui il fut une période où j’étais maigre comme un clou, j’avais des intolérances alimentaires, intolérances au pollen et aux poussières à en perdre la raison…. Je ne savais plus quoi manger ni quoi renifler…

J’ai ressenti cette envie de vous tenir au courant de la suite des événements et vous annoncer cette bonne nouvelle : le gluten n’est plus mon ennemi…. et d’ailleurs il ne l’a jamais été, tous ces soucis digestifs et immunitaires étaient là pour m’inviter à m’alimenter de ma conscience, à être dans mon alignement.

Depuis cette année, j’ai renoué avec ce plaisir de boulotter du gluten, de dévorer bretzels, cuchaules et läckerlis… et j’ai cette envie de vous dire que pour vous aussi, qui vivez des restrictions liées à des intolérances ou des allergies, il y a de l’espoir 🙂

Dans ce billet, je vais aussi vous partager mes ressentis sur le pourquoi de ces allergies et intolérances qui peuvent vous pourrir la vie :  vous êtes sous le choc, vous êtes saturé…

Même si vous ne souffrez ni d’intolérances ni d’allergies, je vous invite à continuer de lire ce partage. Parce que vous, vous pouvez ripailler et renifler sans restriction… mais vous expérimentez probablement d’autres symptômes physiques…

Chaque cas est différent et je ne peux pas parler pour tout le monde. Mais ce qui est sûr, c’est que quels que soient vos symptômes, de vous écouter, d’être vous, va changer votre vie… quand vous ne serez plus à vous battre contre vous-même, tout va devenir plus fluide dans votre vie et dans votre corps.

Au final on est tous mal en point et oxydés pour la même raison, parce qu’on est déconnecté de notre conscience… Je me suis remplie de moi-même, je revis et pour vous aussi c’est possible de retrouver la pêche.

Recette de läckerlis sans gluten si vous ne pouvez pas encore déguster les vrais läckerlis, de läckerlihaus…

Intolérance au gluten

Le gluten et moi… une histoire d’amour et de haine…

Le gluten, cette protéine, gluante, collante qui rend les gâteaux si moelleux me donnait du plomb dans les ailes… 3 minutes de bonheur à saliver une bonne tresse bien beurrée et s’en suivaient 3 jours de malheur….

En ce qui me concerne, j’avais d’autres « ennemis « alimentaires, la liste était longue comme une liste de commissions… Mais ça a commencé avec le gluten, parce que le pain c’est un des aliments que je consommais le plus souvent et le gluten, par nature a tendance à se coller aux intestins…

Ca été le parcours du combattant pour découvrir que c’était le gluten qui m’ « empoisonnait », parce que c’était une époque où le phénomène n’était pas encore vraiment connu… le diagnostic a été confirmé par un gastro-entérologue selon une prise de sang…

La guerre avec le gluten a été déclarée, j’ai dû changer mon alimentation et me rabattre sur des substituts… une amélioration de mon état de larve au quotidien s’est fait sentir, mais ça été de courte durée…

Et j’ai compris bien quelques années plus tard que de toute façon le gluten n’était ni mon ennemi, ni un poison…. mais que j’étais ma propre ennemie et que mon inconscience m’empoisonnait la vie…

Ensuite d’autres intolérances ont émergé ; le lait, les œufs, les oléagineux…. Parce que j’étais dans un mal-être constant et parce que manger et faire les courses était devenu un stress en lui-même… un vrai cercle vicieux….

Ces intolérances se sont même étendues à d’autres registres…. Il fut une époque où de mettre mon nez dans une tulipe, c’était limite à finir en syncope, et pourtant vous savez comme j’aime les tulipes (article tulipes chakras et ces habitudes qui vous empoisonnent la vie)…. les pollens sont aussi devenus « mes ennemis… «

Quand on est papillon, comment vivre sans cette joie à pouvoir squatter parmi les fleurs et leurs douces senteurs ?!? Autant dire que je me sentais comme un rat mort…. consommée par la survie au quotidien…

Et aujourd’hui, je vous écris ce feuilleton de ma vie depuis mon balcon, avec mon ordinateur qui est posé à côté de läckerlis (petits biscuits) au citron sur une table recouverte de diverses particules florales et poussiéreuses… et je souris à la vie 😊

La réconciliation a eu lieu en 2012 😊

Fin 2012 (article la vérité sur 2012) tout a basculé, je me suis retrouvée à pouvoir à nouveau me régaler de toutes ces saveurs alimentaires et fleuries de la vie, à part le gluten… Il y avait toujours une petite voix à l’intérieur qui me disait : exit la glue et le porc également, c’est encore trop tôt…

A ce moment-là, en cette fin du monde qui était en fait le début d’un nouveau monde, on a eu accès à une autre dimension de nous-même… Vu l’évolution de la terre, vous avez pu commencer à goûter à votre conscience, à être connecté à vous-même.

Je me suis accompagnée à vivre cette transition, accompagnée à réintégrer petit à petit mon âme et à me détoxifier de tous mes poisons énergétiques, de toutes ces mémoires et programmes limitants (article programmes limitants) qui n’étaient pas moi…

Et quand on est sa conscience, on est dans son alignement et à l’écoute de soi…. ON EST NOTRE AMI ET ON N’A PLUS D’ENNEMI, on est en paix à l’intérieur de soi…

Plus on est Soi, plus le corps a les moyens, la force de tolérer ce qui lui passe à travers et ce qui lui frôle le nez…. Et plus il a les moyens d’être en équilibre.

Et en 2017, c’est la cerise sur le gâteau, au gluten, bien sûr….

Depuis le temps que duraient ces intolérances, je m’étais presque habituée à être considérée comme capricieuse et trouble- fête… Et finalement, je m’étais presque convaincue que d’être une « sans gluten » il n’y avait pas de quoi en faire tout un fromage, il y a plein d’autres choses dont on peut se délecter dans la vie…

Avec les années, c’est vrai que l’épidémie « sans gluten » a invité les industries à déployer de nouvelles saveurs ;  les derniers nés, les muffins au chocolat de la Migros (supermarché suisse…), même sans glue, ils sont à tomber par terre… et si l’idée leur venait d’y mettre moins de sucre, ces muffins seraient à grimper au rideau…

En 2017, à part la sortie des muffins au chocolat et aux noisettes de la Migros, a eu lieu un changement de réalité dont je vous parle sans cesse, dans la suite de 2012 (les énergies de mars 2017) ; la terre est passée dans une autre dimension d’expérience, ce qui vous permet depuis de vous délecter de votre qui je suis, pour autant que vous soiez à jour avec votre processus d’évolution.

Mais ce changement planétaire, dans tous les cas, il vous convie à être pleinement vous, à lâcher ce qui n’est pas vous et à lâcher ces habitudes qui vous empoisonnent encore la vie…  A ce stade sur terre, vous avez ce potentiel d’être totalement dans votre alignement, d’être vous et de goûter librement aux miracles de la vie 😊

Et le miracle a eu lieu ce printemps ; Youpieeeeeee le gluten est de retour dans ma vie !!!!!!! En une semaine, 3 de mes amis ont comme par hasard oublié mon ennuyeux régime, mon habitude d’être sans gluten qui n’avait plus sa raison d’être…

Du gâteau au chocolat plein de glue… et j’ai fondu de plaisir….

En une semaine, je me suis retrouvée avec dans mon assiette : des gâteaux au vin cuit et aux pommes, des lasagnes et pour couronner le tout, du gâteau au chocolat….. c’est à cette occasion d’ailleurs, que je me suis dit : eh bien les muffins au chocolat sans glue de la Migros, finalement ils font pâle figure…

Quand vous êtes « sans glue », si dans votre assiette, vous avez morceau de viande et des légumes qui viennent colorer le tout, la glue vous pouvez discrètement la laisser de côté….

Mais lors de menus et encas totalement glue, c’est à se retrouver la boule au ventre et à se demander : « j’ose me manifester ou pas, gâcher la fête ou pas…. » Et là en ce printemps 2017, une révolution a eu lieu : j’ai osé manger de la glue… ma petite voix intérieure m’a dit : « Ophélie dévore cette glue….. haaaa au secours, je ne veux pas de crampes au ventre pendant 3 jours….. Ophélie dévore cette glue… »

Là j’ai compris pourquoi ma petite voix était tellement insistante, j’ai compris qu’à ce stade j’étais « sans gluten » par habitude… Oui ce régime avait eu sa raison d’être, mais vu qu’aujourd’hui, je suis remplie de ma conscience, de mon être, mon corps a retrouvé sa capacité à digérer.

J’ai dévoré cette glue avec quand même une petite carence au niveau de ma confiance ; « après toutes ces années comment était-ce possible ? », mais dès les première bouchées, j’ai fondu de plaisir…

Et comme cette occasion de tester ma tolérance au gluten s’est représentée à encore 2 reprises dans la même semaine, au final aucun doute n’était possible… Je suis de nouveau amie avec le gluten 😊, les crampes au ventre, c’est bel et bien fini….

Allloooooo pizza……

J’ai envie de vous dire que le moment est arrivé pour vous aussi de renouer avec qui vous êtes et avec les plaisirs de la vie… Vous êtes sur terre parce que vous avez choisi d’expérimenter les joies de la matière, et les joies d’une assiette bien garnie selon vos envies du moment….

Ce qui m’a vraiment manqué durant toutes ces années de sevrage, c’était de commander et de saliver une pizza marguerita… Alors cet été, j’ai appelé Allo pizza et je me suis commandé une pizza au jambon de Parme… histoire de confirmer aussi ma nouvelle tolérance au porc…

Cette odeur de pizza rien que pour moi, m’a fait jubiler… après je dois avouer que de me retrouver devant cette immensité aux tomates et fromage, j’ai eu cette impression d’être nourrie sans y avoir touché..

Et résultat de l’expérience allo pizza, j’ai aimé moyennement… je me suis sentie vite rassasiée de cette baignade dans l’huile, et je me suis arrêtée à la moitié… mais j’étais heureuse….

Heureuse d’être dans cette idée de ne plus être limitée au niveau de mon alimentation…  et de pouvoir me dire : si j’en ressens l’envie, je peux être de la fête, je peux me faire plaisir, et je peux téléphoner à allo pizza….

Mon challenge alimentaire du moment, il en reste encore un : c’est que je me sens perdue à la Coop ou à la Migros : que mettre dans mon panier, que choisir?!? Un vrai casse-tête que de se décider devant cette panoplie gustative…

Le plus drôle dans tout ça, c’est que j’ai tendance à naviguer entre les rayons des supermarchés par habitude et d’oublier de faire un crochet par le rayon boulangerie, le rayon interdit par excellence.

Alors je m’invite à y mettre les pieds, à déployer mon odorat, mes papilles gustatives et à me permettre de choisir entre bretzel, brioche et compagnie….

Ma réconciliation avec le gluten… et votre réconciliation avec votre gluten et avec votre Etre…

Des intolérances et autres symptômes physiques chroniques se manifestent quand on n’est pas en accord avec Soi… après quel type de symptômes, ça va dépendre de votre génétique et de votre plan de vie…

Après il est vrai que liée à cette évolution que l’on vit, cette Ascension, (article symptômes de l’ascension), cette réintégration de votre conscience, elle crée certains inconforts temporaires du style insomnie, mal de tête, fatigue et compagnie…

Mais au final, ces manifestations physiques qu’elles soient chroniques ou pas, elles sont là parce que c’est un appel que vous vous donnez à entrer dans votre alignement, à être qui vous êtes… à être nourri de votre intérieur, à être votre propre source…

LES CRIS DU CORPS SONT LES CRIS DE L’ÂME…

A la base, on est tous en stress permanent depuis notre naissance. On est tous nés avec certaines limitations, mémoires en tout genre, déconnexion de notre conscience… et certaines « faiblesses et prédispositions génétiques »

Et moi plus particulièrement, je ne me sentais pas à ma place sur terre, en carence de compréhension au pourquoi j’étais là…  et j’ai tenté de m’adapter à cet environnement,  ce qui était très stressant… et j’avais des prédispositions aux intolérances…

Toute ma vie, jusqu’à ce que je prenne clairement conscience de ce qui se tramait sur terre et de qui ce qui était possible de vivre, ce potentiel d’être Soi, j’ai fait du yo-yo… j’ai alterné ces moments où j’étais à l’écoute de moi et ces moments où j’étais à faire semblant et à être mangée par mes programmations…

Du coup mon énergie n’était pas fluide, je n’étais pas alignée à mon processus d’évolution et ma capacité à digérer et mon immunité se sont altérées avec le temps, d’où la manifestation de mes intolérances alimentaires et soucis d’infections à répétition.

On est tous venu sur terre avec des programmes limitants, mais aussi dans cette idée d’évoluer. Dans cette vie-là on a ce potentiel de mettre un terme à notre karma, à ce yo-yo limitant… l’enjeu de toute cette évolution c’est d’Être libre, d’Être Vous 😊

Le moment est venu pour vous de vous détoxifier et de vous aromatiser…

Vous êtes venu sur terre pour être qui vous êtes, pour être en bonne forme et pour profiter de la vie… Mais pour pouvoir pleinement en profiter, il va falloir vous détoxifier et vous écouter….

Quand j’ai compris qu’il était important de m’accompagner dans mon propre processus d’évolution, et donc de m’alléger de ce qui n’était pas moi et d’accueillir mon essence, je suis entrée en accord avec moi-même…

La présence en soi c’est la clef, si vous êtes réintégré de votre conscience, vos faiblesses ne s’expriment plus et elles disparaissent même à tout jamais…

Et c’est ça qui m’a permis à nouveau d’édulcorer ma vie de ces petits plaisirs que sont toutes ces glueuses pâtisseries… mais le plus important, c’est que ça m’a permis de me sentir en paix et en accord avec moi-même…

Après de se retrouver seul à gérer son évolution, ça n’est pas évident. Je vous invite à être accompagné dans ce processus à vous retrouver. Permettez de vous métamorphoser et de vous déployez, de profiter de la vie, les Programmes Ofessens

Et je vous invite aussi grandement à entrer dans la conscience de ce qui se trame sur terre et de participer aux partages collectifs Ofessens sur les énergies du moment, ça va vous permettre d’entre dans l’accueil de qui vous êtes.

L’essence, le pourquoi des intolérances et des allergies…. Et de vos symptômes…

J’en appelle aussi à votre responsabilité, si vous avez une maladie coeliaque, je ne suis pas en train de vous dire d’aller vous gaver de glue dès demain…. si vous êtes allergique aux cacahuètes, je ne suis pas non plus en train de vous dire d’aller vous goinfrer de snickers ou de m&ms…

Si vous voulez vous aussi colorer votre vie et être libre, je me répète, quels que soient vos symptômes, un processus de transmutation et de réintégration de qui vous êtes, de votre conscience est nécessaire…

Après il y a aussi une différence entre une intolérance et une allergie.  Avec une allergie il est vrai qu’on peut basculer…  avec une intolérance, la réaction à « l’ennemi » sera plus modérée…

Vous êtes allergique, parce que vous avez eu un choc… vous aviez dans votre système tel ou tel aliment et vous avez vécu un grand stress, du style l’annonce d’une mauvaise nouvelle….

Et du coup, chaque fois que vous essayez d’ingurgiter l’aliment en question, cette vibration de choc s’exprime dans votre corps… et s’en suit le choc anaphylactique….

Une allergie aux abeilles se manifeste du fait que vous avez vécu une piqûre d’abeille comme un choc, votre corps était en stress et est venu s’y rajouter le dard de Maya et son poison….

Après selon votre génétique, vous allez réagir à un « ennemi » plus qu’un autre, et il y a également certains aliments, matières et sécrétions qui sont plus difficiles à gérer par le corps humain que d’autres.

Mais globalement, l’idée pour vous, c’est de vous nettoyer de ces mémoires, de ces chocs… de digérer ces événements et vous allez être en partie soulagé. Mais un nettoyage en profondeur de vos blocages, de vos stress intérieurs est nécessaire pour vous permettre de vous extraire de ce terrain propice aux allergies… et de calmer votre immunité…

Les intolérances se manifestent quand vous êtes plein à craquer… vous êtes saturé de votre inconscience, de stress et votre corps n’arrive plus à gérer… De digérer ça demande de l’énergie et votre corps il n’en peut plus, il vous dit ; le moment est venu pour vous de faire votre ménage intérieur.

Que vous soyez allergique ou intolérant ou souffrant de je ne sais quel symptôme, c’est un appel de votre conscience qui souhaite prendre sa place en vous, mais elle ne le peut pas parce que vous êtes toxique.

En conclusion et se nourrir de lumière… Être lumière…

Mais la bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas condamné par ces manifestations, que ce soient des intolérances ou autres expressions symptomatiques de votre corps.

Il se peut que vous ayez toujours pu aromatiser votre vie de plaisirs alimentaires, mais vous êtes certainement limité à un autre niveau… quel est votre souci physique, ou autres soucis ?  Manque de ?

Au final, vous manquez de votre conscience et vous vous invitez à combler ce manque. Le régime est le même pour tout le monde, si vous voulez retrouver votre liberté, il va falloir vous alléger de vos programmes limitants et vous nourrir de votre conscience. Et vous n’avez pas à le faire seul, j’ai créé les programmes Ofessens afin de vous permettre d’être libre.

Pour terminer…. et le plus drôle dans cette histoire, c’est que vu l’évolution de la terre, on arrive vraiment au stade où on peut se nourrir que de lumière, de sa propre source intérieure…

C’est déjà le cas de certaines personnes qui avaient aussi des prédispositions dans ce sens à la base. Et je dois avouer que je n’ai plus vraiment faim, certains jours j’ai cette impression de ne pas avoir besoin de manger, si ce n’est pour le pur plaisir…

Ce que j’aime, c’est cette liberté de choisir… et vous aussi vous avez ce choix de ne plus être limité… Je peux vous dire que si je peux dévorer du gluten et décoller ensuite ailes déployées, c’est qu’on a bel et bien changé de dimension !!!!!!!

Quelle joie de pouvoir me balader toute une journée, de renifler tout ce qui m’appelle, sans penser à prévoir d’insipides galettes de riz dans mon sac au cas où je n’aurais pas d’autres alternative que de la glue… C’est pas beau la vie !!!!!!

Allooooo c’est votre tour…

Et vous qu’est-ce qui vous limite dans votre vie ? Et c’est quoi votre aliment préféré qui contient du gluten ? Et votre pizza préférée ? Des allergies, des intolérances?

Et partagez avec vos amis qui ont de la peine à décoller dans leur vie 🙂

Inscrivez-vous pour recevoir les prochains articles directement dans votre boîte, et un cadeau de bienvenue :
3 processus audios qui vont DEBLOQUER ET CHANGER VOTRE VIE... à tout jamais...:-)
{ 3 comments }
{ 3 commentaires… add one }
  • Cindy Yoga 8 novembre 2017, 11 11 33 113311

    Coucou Ophélie, J’ai l’impression d’avoir vécu un peu le même Chemin… J’ai aussi arrêter le Gluten pendant longtemps en pensant que c’était une “Glue” comme tu dis, qui entrave le corps. J’ai beaucoup travaillé sur l’élimination des toxines et des blocages et depuis j’ai réintégrer le Gluten mais seulement lorsque le corps me le demande et je me sens bien. 🙂

  • Garcia Maradan sonia 26 octobre 2017, 19 07 40 104010

    Salut,, je trouve vraiment excellent ton article sur le gluten! Félicitations 👍 ça fait rêver….

    De mon côté ce n est pas encore gagné! J ai l impression que mon corps tolère des fois et des fois pas!!! Pas facile à comprendre!

    Sinon je suis tes audios…. merci Ophélie,,, mais ces temps je suis fatiguée et j ai mal au niveau de la mâchoire! Blocage. Je comprends pas….

    Merci et je t embrasse 👍😘

    • Ophelie 27 octobre 2017, 13 01 56 105610

      Bonjour Sonia,:-)

      Oui ça simplifie la vie le “avec gluten”, après le plus drôle c’est que j’ai surtout envie de manger du frais en ce moment, je suis dans une phase fruits, et à part quelques läckerlis ici et là, je profite pas vraiment 😉 A part le weekend passé ou j’ai mangé une fondue, une vraie résurrection!!! La fondue ça devait faire 20 ans la dernière fois…

      Te concernant, je peux imaginer que ça dépend comment tu te sens à la base, les jours où tu sens que c’est fluide en toi ça peut passer, et les jours où tu te sens un peu moins bien bien ça coince?

      Tu peux essayer de respirer avec ton ADN, sentir cette force en toi, liée à ton ADN réactivé et sentir que tu as maintenant la force pour digérer quoi que tu choisisses de manger… respire et sens que tu as les moyens de digérer quoi que tu décides de manger.. l’idée c’est d’entrer dans ce ressenti que tu as les moyens de… tu as les ressources en toi 🙂 parce que tu es qui tu es.

      Et la mâchoire, te permettre d’exprimer ce que tu ressens… j’ai vraiment l’impression à ce stade qu’on ne peut plus garder en soi qui on est… être fluide un niveau de ton expression. J’ai ce sentiment que tu gardes des choses en toi, que ça bouillonne en toi et que lié aux circonstances extérieures, est-ce que parfois tu n’exprimes pas ton ressenti, ton envie intérieure? Tu bloques tes impulsion à exprimer ton être et c’est ta mâchoire qui se bloque?

      Je t’embrasse, prends bien soin de toi à déployer tes ailes 🙂

Laissez un commentaire

CommentLuv badge